Conseils

Comment et pourquoi comparer les assurances décennales ?

Les professionnels du bâtiment et de la construction possèdent de nombreuses charges fixes. À cela s’ajoutent les cotisations de leurs assurances obligatoires, en l’occurrence, la garantie décennale qui représente jusqu’à 10% du chiffre d’affaires. Dans ce contexte, il est impératif de ne pas opter pour le premier contrat trouvé, mais de prendre le temps de faire une comparaison des offres afin de dénicher celle qui propose des prix compétitifs associés aux meilleures garanties.

L’intérêt de faire une comparaison des offres pour une assurance décennale

Dans le milieu des assurances, un métier est associé à un risque et un risque est lié à une garantie. Lorsqu’on œuvre dans le milieu de la construction, ces risques peuvent apparaître plusieurs années après l’achèvement des travaux. Afin de les couvrir pendant dix ans, il est impératif d’adhérer à une assurance décennale qui les prend en charge durant toute cette période. Le rôle de cette garantie est de couvrir les dommages causés au maître d’ouvrage c’est-à-dire celui qui a commandé la réalisation du projet. Cette couverture répond à une logique de sécurisation des consommateurs, mais d’un autre côté, elle permet à un artisan d’œuvrer en toute sérénité en dépit de malfaçons ou vices cachés qui seraient apparus sur ses chantiers puisqu’elle s’occupe d’indemniser les clients à sa place. Pour autant, il n’est pas aisé de trouver la meilleure garantie décennale sans effectuer une comparaison entre les différentes offres suggérées par les assureurs. Afin d’être le plus couvrant possible, le contrat doit couvrir les besoins spécifiques liés à chaque corps de métier. En effet, un charpentier n’est pas exposé aux mêmes risques qu’un plombier ou un maçon par exemple. La comparaison permettra de trouver des garanties adaptées. De plus, c’est la meilleure méthode à adopter pour dénicher des tarifs compétitifs. Étant donné que la garantie décennale est obligatoire, elle est proposée par de très nombreuses compagnies d’assurance. Afin d’attirer le maximum de clients, certaines d’entre elles acceptent de revoir leur prix à la baisse. Il est donc recommandé de profiter de cette concurrence.

Comment faire une comparaison de garantie décennale ?

Il existe principalement deux techniques pour comparer les garanties décennales. La première méthode est de solliciter l’expertise d’un courtier en assurance dont le rôle est de trouver un contrat de garantie décennale à la place du client. Ce dernier ne s’occupe plus de rien puisque c’est le courtier qui se charge de toutes les démarches et négociations auprès de son réseau de partenaires et d’assureurs. La seconde astuce consiste à utiliser les comparateurs en ligne. Ils ont l’avantage d’être gratuits, faciles à utiliser, rapide et sans engagement. L’utilisateur n’a qu’à renseigner un formulaire unique en ligne pour avoir accès à toutes les offres disponibles correspondant à ses besoins. Lors de cette comparaison, il existe plusieurs critères à considérer avant de choisir un contrat. D’abord, le coût des cotisations. Celui-ci dépend du chiffre d’affaires de l’entreprise, de son ancienneté, de son taux de sinistralité, de la nature de ses activités, de sa localisation géographique ainsi que des garanties souscrites. Il est effectivement possible de choisir pour des options supplémentaires qui permettent à l’assurance d’être plus couvrante comme la protection juridique, la sous-traitance, les dommages aux existants par répercussion, les dommages intermédiaires et les dommages immatériels consécutifs. Par ailleurs, le professionnel est tenu de comparer les offres en fonction des franchises appliquées. Il s’agit des sommes qui restent à sa charge après un sinistre et qui ne sont pas indemnisées par l’assureur. Attention, cette franchise est inopposable aux maîtres d’ouvrage bénéficiaires de l’indemnité. Enfin, il est important de vérifier le plafond de remboursement qui doit être le plus élevé possible. Ce plafond correspond aux sommes maximales prises en charge par la compagnie à l’issue d’un sinistre.